•  

     

    Merci Evy pour ce beau décompte,

     

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

     

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

     

    Bientôt sera Pâques !!

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

    Nous avons tous un problême actuellement

    celui de vivre et survivre pour tous et encore plus

    a nos soignant qui brave la mort pour éviter la nôtre

    alors il y a une collecte pour eux dans votre ville

    comme partout participez pour les aider au mieux ,

    leurs familles aussi sont confronté ,

    un petit peu chacun de nous sera beaucoup pour eux elles ,

    merci pour votre solidarité ,

    chez moi c'est !

     

    ici pour donner

     

     


    18 commentaires
  •  

     

    Avec divers tubes fonts de mes amies

    mercis à vous toute bisou,

    Bon week-end ;

    Je re- signale je suis avec un VPN des états unis

    pour parer a des violations d'adresse

    Codes Banque, Etc... Ce VPN est professionnel

    du journal ou je travaillais , j'ai pu le garder sur mon ordinateur

    sinon je suis Lorraine vivant Laxou près de Nancy ,

    Merci à vous et bon w-e ,

     

    Un beau Samedi !

     

    Un beau Samedi !

     

    Un beau Samedi !

     

    Un beau Samedi !

     

    Un beau Samedi !

     

    Un beau Samedi !

     

    Prenez-les si vous plaise cadeaux ,

    respecter ma signature ,

     

     

     


    30 commentaires
  •  

    Les enfants


     

    Qu'était-ce que l'enfant ? qu'était-ce que la mère ?
    Je l'ignorais. C'était la saison éphémère
    Qui nous enchante ; et n'a qu'un défaut, durer peu,
    Avril. De ma mansarde, entr'ouverte au ciel bleu,
    Je regardais, à l'heure où le jour vient de naître,
    Une femme tournant le dos à la fenêtre,
    Assise sur son lit, un enfant dans ses bras ;
    Je devinais l'enfant, je ne le voyais pas,
    Tant ils étaient tous deux serrés l'un contre l'autre.

    Malheur au faible ! ô sombre horizon que le nôtre !
    Cette femme était là seule, en ce bouge étroit.
    Elle avait un enfant ; mais avait-elle un toit ?
    Était-elle, humble plante et rose infortunée,
    Livrée à ce vent noir qu'on nomme destinée,
    Qui brise au haut des monts le cèdre et le sapin ?
    Avait-elle du lait ? avait-elle du pain ?
    De quoi manger ? de quoi nourrir ? poignant problème !
    Nos lois sont les carcans de la misère blême.
    Avait-elle un amant ? avait-elle un mari ?
    Qu'un rameau soit flétri parce qu'il est fleuri,
    C'est triste, et c'est, hélas, souvent le sort des femmes !
    Ce vil monde punit l'éclosion des âmes.

    Elle semblait rêver sous un nuage obscur ;
    Elle ne parlait pas et regardait son mur ;
    Moi j'étais dans l'aurore, elle dans les ténèbres ;
    Et je ne distinguais, dans ces ombres funèbres,
    De ce double destin entrevu vaguement,
    Rien que deux petits bras pressant un cou charmant.

     

    Avec des tubes de Marjolaine ,

    Un enfant !!!

     

    Un enfant !!!

     

    Un enfant !!!

     

    Un enfant !!!

     

    Un enfant !!!

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Quant la musique est belle de mon amie Evy

    créa montage je partage

     

    CLIC ICI

     

    Clic sur le coeur pour écouter !!

     

     

     

    Belle belle belle l!!!


    12 commentaires
  •  

     

     

    Non je ne cèderai pas a la calomnie
     

     Nouvelles !

     
    ni aux insultes cela me concerne pas du tout
     
    par contre je vais enlever de mon blog tout ce qui
     
    les fait se rager de jalousie, ce que je tiens
     
    de plus cher ma famille mes amis !
     
    Merci à Monique de m'avoir aidé
     
    psychologiquement et conseillé
     
    No stress

     


     

    La calomnie vous attaque

    dans ce que vous avez de plus cher,

    en répandant son venin sur votre réputation,

    et en s'efforçant d'en ternir l'éclat ?

    ne pas recourir a la résignation

    s'armer de patience courageuse.

    C'est le remède le plus sûr contre la calomnie.

    Le temps, tôt ou tard, découvrira la vérité

    Il n'est pire calomnie que la calomnie

     

     Nouvelles !

     

    sous le voile de l'anonyme ( je sait déjà une )

    réduir la calomnie au silence.

    La calomnie est comme la guêpe qui  importune,

    et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement,

    à moins qu'on ne soit sûr de la tuer :

    "comme j'aimerais les tuers

    sans quoi, elle revient à la charge

    plus furieuse que jamais.

    À chaque pas, dans la société, l'on rencontre

    de ces prétendus honnêtes gens

    qui se feraient scrupule de vous voler un centime

    et qui n'hésitent pas le moins du monde à me ravir

    l'honneur par d'infâmes calomnies.

    La calomnie est comme la fausse monnaie :

    la font circuler sans scrupule.

    et des imbéciles qui les écoutent ,

     

     Nouvelles !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    22 commentaires
  •  


    Mon précédent billet,

    offert par mon amie Sabine (Capitaine écho)

    j'ai publié à sa demande le texte en spécifiant bien

    que venait de mon (amie Sabine)

    j'ai reçu ce matin 3 coms mis en retrait

    mais gardés un disait

    Premier

    "Sale voleuse tu piques les billets des autres à ton profit "

    du IP : 92.146.16.111 pdeudo ( la pie)


    Deuxième


    Plagiat salope :


    du IP ; 90.6.45.163 pseudos ( Amigo)

    Troisieme

    "Facile en détournant les billets d'autres "

    et tes fausses photos !


    du IP : 86.222.12.139 pseudos" Anonymes "

     4 eme

    Dégage Salope tu manquera a personne

    surtout pas a moi et mes copinet

    du IP : 54.39. 219.113 " Maryline "


    Sabine a donné l'autorisation de publier son texte

    je n'ai rien à me reprocher, je pause un temps indéterminé

    car voilà que les attaques sont sur moi maintenant

    après mon amie Christiane54 et de mon amie Monique 51

    et sa famille, qui ne sont pas des amies virtuelles

    mais des amis réels, les photos que je pose sur ma page

    sont bien moi ma famille et personne d'autre,

    je vois que plusieurs sur le net sont bien à plaindre

    d'agir de cette façon juste pour faire du mal,

    il existe de bon psychiatre feraient bien de consulter

     il y a déjà une main courante en justice

    sur des diffamations je vais envoyer ses nouvelles !

    bon week-end mes amis a bientôt ou jamais !!!

    je ne subirai jamais du harcèlement

    comme mes amies ont subi des véroles du net !

     

     

     

     


    30 commentaires
  •  

     

    En Mars...

     

    Oui je partage ce beau texte de Sabine !

      

      C'était en mars 2020 ...

        Les rues étaient vides, les magasins fermés,
    les gens ne pouvaient plus sortir.
     

     

        Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir,
    le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver,
     
    le ciel était bleu, le matin arrivait pus tôt.

     

               C'était en mars 2020 ...
     

     

        Les jeunes devaient étudier en ligne,
    et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus
    faire de shopping, ni aller chez le coiffeur.
     
    Bientôt il n'y aurait plus de place dans les hôpitaux,
    et les gens continuaient de tomber malades.

     

        Mais le printemps ne savait pas, le temps d'aller au jardin
     
    arrivait, l'herbe verdissait.

     

              C'était en mars 2020 ...
     

     

        Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents,
    familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille.
    La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
     

     

        Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers
    et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.

     

       Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue,
     
    chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même,
    ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires
    et se sont concentrés sur d'autres valeurs.
     

     

        Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance,
    de ce monde qui s'était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.

     

        Mais le printemps ne savait pas.
     
    les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux
    ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.
      Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l'ont appris à la télé,
     
    le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient,
    pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.
    Et c'est là que l'été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas.
     
    Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort.
    Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.
    Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous,
     
    et vous profiterez de la vie.

     

     
     
    Lisez ceci, répandez-le en copiant/collant ce texte,
    mais surtout restez confiants et gardez le sourire ! 
     
     

    Oui je partage ce beau texte de Sabine !

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Logement insalubre

    et de partout ça manque pas surtout Paris

     

     

     Le propriétaire d'un logement il reçoit

    une mise en demeure de son locataire :

    Votre logement est insalubre!

    Venez juger par vous-même.

    Il va sur place. Le locataire l'introduit au séjour,

    puis se rend à la cuisine d'où il rapporte

    un gros morceau de gruyère.

    Vous allez voir.

    Et il pose le morceau de gruyère

    au centre de la pièce. Instantanément sort

    un énorme rat, gros comme un chat,

    qui ravit le morceau et disparaît.

    "Incroyable, je n'ai jamais vu de bête pareille !"

    Attendez, vous allez voir.

    Et il retourne à la cuisine et en revient avec

    2 morceaux de gruyère.

    Là aussi, coup sur coup sortent d'énormes rats

    qui emportent à toute vitesse les morceaux à peine déposés.

    "Incroyable, il y en a plusieurs!"

    Attendez, vous n'avez pas encore tout vu.

    Et il retourne à la cuisine et en revient avec

    3 morceaux de gruyère.

    Sort d'abord un rat identique aux précédents,

    puis un second, puis une énorme carpe

    qui engloutit vivement le dernier morceau de gruyère

    et s'en va aussitôt.

    "Incroyable, il y a même des poissons!"

    Attendez, on verra les problèmes d'humidité demain

    *

    *

    *

    *

    *

    Encore pire que le coronavirus !!

     

    Aller bonne journée bisou ,

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Bon lundi mes amis !

     

     

    Nous voilà une fin de semaine , 

    que sera demain ??

    en tout cas le w-end prochain

    Christiane sera chez moi avec sa fille

    et le fils de Monique  son mari 

    sera un grand bonheur

    La tête dans les étoiles bonne nuit ,

     

     

    Bon lundi mes amis !

     

    bisou bonne soirée et  courage

    ce Coronavirus finira bien par partir

    No stress  !

     

     

    Bon lundi mes amis !

     

     

    Quel est le point commun entre

    le virus de la grippe

    et un fou rire? Les deux s'attrapent!

    Des maladies infectieuses, aux bâillements

    en passant par les rumeurs,

    avec beaucoup d'humour,

    toutes les facettes de la contagion.

    Alors que la semaine soit le virus du rire ,

    bisou amitié

     

     

    Bon lundi mes amis !

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires